VOTEZ UTILE VOTEZ FRONT DE GAUCHE

Battre Sarkozy était un préalable indispensable. Mais, si nous voulons que des changements se mettent en place, ce n’est pas suffisant. Réussir le changement, c’est l’ambition qui anime les candidats du Front de gauche. Maintenant, il faut se doter de député-e-s sur lesquel-le-s nous allons pouvoir compter, s’appuyer pour engager des ruptures et réussir un vrai changement à gauche.


7 juin 2012

Le choix des 10 et 17 juin nous engage pour longtemps.

On élit une Assemblée pour 5 ans.

5 années qui seront marquées par la crise et les attaques des marchés financiers contre les États. Pas d’illusion, pendant ces 5 années les libéraux au pouvoir en Europe vont tout mettre en œuvre pour continuer à casser la protection sociale, l’emploi, les retraites...

5 années où il faudra beaucoup de détermination pour faire prévaloir l’intérêt général sur la cupidité des marchés. D’où l’intérêt d’élire des député-e-s du Front de gauche qui lutteront contre les plans sociaux, se battront pour vos salaires, retraites, pour une sécurité d’emploi et de formation, pour la promotion du renouveau industriel et la planification écologique. Mais aussi qui refuseront le traité Sarkozy-Merkel qui grave dans le marbre l’austérité. Vos député-e-s du Front de gauche œuvreront pour la relance des services publics, le rétablissement d’un haut niveau de protection sociale, l’égalité femme-homme... Ces député-e-s mettront au cœur de leur mandat l’humain d’abord !

Disons le clairement, si le score du Front de gauche n’est pas suffisamment élevé, si il n’y a pas assez de députés du Front de gauche, il n’y aura pas de changement.

Les mesures, souvent symboliques, qu’annonce le gouvernement vont dans le bon sens mais ne feront pas le compte. C’est le cas sur les retraites. Le droit à la retraite à 60 ans ne doit pas être réservés à celles et ceux qui ont commencé à travailler avant 19 ans. La retraite à 60 ans c’est pour tout le monde. De même, en matière de logement, il ne suffit pas de limiter la hausse des loyers à la relocation. C’est l’ensemble des loyers qui doivent être plafonnés afin de ne pas excéder 20 % des revenus. De plus, pour pallier à la pénurie de logement, 200 000 logements sociaux doivent être construits chaque année pendant cinq ans.

Les 10 juin et 17 juin, l’ampleur du changement sera proportionnel au score national du Front de gauche et au nombre de député-e-s du Front de gauche qui seront élu-e-s.

Le vote utile pour faire réussir la gauche, c’est le vote Front de gauche !

Pour garantir le changement , votez pour les candidates et candidats du front de gauche le 10 juin 2012