Réaction à l’intervention du Président de la République

L’ARNAQUE

Encore une fois, Nicolas Sarkozy s’est invité dans nos téléviseurs pour une opération de pure communication. Près de deux heures d’antenne pour un tour de passe-passe : tenter de nous convaincre que ses vieilles recettes ont le goût du neuf. Son tour a raté encore une fois. Le Président a creusé un peu plus le fossé entre ses paroles d’une part, les attentes populaires et les exigences du mouvement social d’autre part. Il y a urgence que la gauche soit à la hauteur, et qu’elle avance de véritables propositions de justice, d’égalité et de liberté pour répondre à la crise du capitalisme


17 novembre 2010

Télécharger

Tract en pièce jointe