QUELS DEPLACEMENTS POUR DEMAIN ?

Article des élus communistes et républicains de Mondeville dans la revue de la commune : QUEL DEPLACEMENT POUR DEMAIN ? Les conclusions du Grenelle de l’environnement stipulent que l’Etat s’engage à consacrer 2.5 milliards d’euros aux transports en commun en site propre pour les 12 années à venir. Vous aurez noté qu’initialement c’est 4 milliards qui avaient été annoncés par le Président de la République !


27 décembre 2008

Cette directive concerne votre quotidien des déplacements et le syndicat mixte des transports de l’agglomération caennaise (VIACITES) qui a en charge cette question et plus particulièrement l’étude de la mise en place d’une ligne 2 de TVR ou en Site Propre (TCSP). Ce nouvel axe Est Ouest en devenir, pointe la desserte de Mondeville 2 et de la zone d’activité économique du sud-est de la commune.

Les analyses en cours devront déboucher sur un renforcement de l’offre de transport pour les habitants et les salariés de ce secteur stratégique de Mondeville et de notre agglomération. Ce travail se conjugue en parallèle avec la large concertation sur le nouveau réseau de bus qui sera mis en oeuvre en septembre prochain et dont l’objectif affiché est de toujours mieux répondre à vos besoins de déplacements.

Ainsi la future ligne TVR ou TCSP devra répondre à deux exigences : sociale et environnementale. Pour cela, il faudra indiscutablement, une intervention de haut niveau de l’Etat sur son financement et de nouveaux dispositifs financiers pour favoriser les investissements dans le matériel roulant.

Au moment où la récession menace il serait contre productif de baisser le niveau d’intervention de l’Etat dans le financement de ces projets en sites propres. Un engagement insuffisant en limiterai la portée et ladynamique pour notre agglomération et au-delà.

Après la phase d’étude, sa mise en oeuvre va se montrer, dans le contexte économique et social actuel, particulièrement utile pour la relance de l’emploi dans les entreprises d’équipements du transport comme dans le BTP.

Cette question de la défense de l’emploi dans l’industrie automobile locale et les équipementiers est particulièrement d’actualité. Dans notre agglomération, la situation de l’emploi se dégrade. Depuis l’annonce de suppressions d’emploi chez NXP, c’est RVI qui après avoir distribué des dividendes conséquents aux actionnaires,se sépare de tous ses intérimaires et met au chômage technique ses salariés du 17 décembre au 7 janvier, rejoint par Valéo pour la période du 10 décembre au 5 janvier. Dans le même temps, le renforcement du transport public aura des effets positifs sur l’environnement et le cadre de vie. Le décors est planté ! Quand la copie sera prête, il faudra mobiliser rapidement les crédits de l’Etat actés dans le Grenelle mais aussi aller vers des nouveaux dispositifs financierspour aider les autorités organisatrices de transports comme Viacités à acquérir ces nouveaux matériels.

Au moment ou l’Etat renfloue les banques sans montrer d’exigences quant à l’utilisation de l’argent, il faudra se diriger vers l’octroi de crédits à long terme et à faible taux d’intérêt. La question posée par nos députés de la constitution d’un pôle financier public est plus nécessaire que jamais. Il s’agit dans le cadre du transport public, d’orienter l’argent des banques vers des dépenses utiles et non plus d’alimenter la bulle financière !

Le transport en commun constitue aujourd’hui une réponse durable au pouvoir d’achat en baisse des familles. C’est pour mieux adapter le réseau-bus aux besoins des usagers que Viacités a lancé une vaste consultation autour de 40 réunions publiques dont l’une s’est tenue à Mondeville le 28 novembre dernier. En nous appuyant sur tous ces échanges, nous avons la conviction que l’offre et la qualité du transport en commun dans notre agglomération peuvent encore être améliorées. Il y a du neuf aujourd’hui dans notre syndicat des transports. La volonté de l’autorité organisatrice de travailler à la mise en place de nouveaux plans de déplacements entreprises ou administrations (ou l’employeur s’engage à financer une partie de l’abonnement) va peser parallèlement sur cette dynamique. La commission a laquelle je participe s’attache à l’examen des rythmes urbains et en particulier les problématiques posées par les temps consacrés au transport en lien avec les temps d’ouverture des commerces, services, écoles, entreprises, lieux culturels.

Il s’agit pour nous élus, de mieux connaître les évolutions des rythmes urbains et d’en apprécier les effets sur une organisation des transports qui devra toujours mieux répondre aux besoins. Il est clair que nous ne sommes plus au temps ou la commune comme notre agglomération était rythmée par l’unique sirène des 3/8 des entrées et sorties de la SMN. Est venu le temps des nouveaux rythmes urbains avec des horaires flexibles mais aussi des contraintes multiples liées à l’organisation segmentarisée du travail, des loisirs, de la vie quotidienne. Ces mobilités nous invitent à mettre en oeuvre une politique tarifaire et des horaires en prise avec ces nouveaux comportements. Leur effet sur l’utilisation du transport en commun n’est pas neutre. Ainsi, nous avons la conviction que la situation des habitants Mondeville et de la grande agglomération qui chaque jour doivent se déplacer, sera mieux prise en compte à l’issuede ce vaste tour de table.

Que 2009 réponde à vos attentes, ensemble pour plus de solidarités et plus de mobilité ! Bonne année 2009 !

Joël JEANNE, Maire-Adjoint elus.communistes.mondeville@wanadoo.fr