jeudi 4 octobre 2012 - 17:00

POUR NOTRE SANTE LE CHANGEMENT C’EST URGENT !

• Signer la pétition « pour notre santé, le changement, c’est urgent ! »,

• le 4 Octobre, 17 H organisation de signatures de pétitions à Caen Place du théâtre...

Participer à la manifestation le Samedi 6 Octobre à Vire à 10H place de l’Horloge et aux initiatives l’après midi.

• Participer à la manifestation à Paris


Le collectif national « NOTRE SANTE EN DANGER » (qui regroupe plus de 100 associations, organisations syndicales, partis politiques) appelle les citoyen(ne)s à se mobiliser dans la semaine du 1 au 7 Octobre 2012 pour une refondation du service public de santé.

Cette mobilisation entre dans le cadre de la semaine européenne d’action pour le droit à la santé des peuples et contre le démantèlement des services publics de santé et leur marchandisation.

En effet, la population de nombreux pays de l’Union Européenne a subi des plans d’économies et de privatisations sur la santé, la protection sociale, l’action sociale : en Espagne, Grèce, Italie bien sûr, en Pologne et Grande Bretagne encore, en Allemagne aussi.

En France, le service public hospitalier a été soumis au plan Hôpital 2009 - et sa tarification à l’activité - puis à la loi « Hôpital , Patients, Santé, Territoires », qui ont permis aux gouvernements successifs de mettre de nombreux hôpitaux publics en déficit budgétaires et de les contraindre à des plans de retour à l’équilibre financier.

Dans notre département, le centre hospitalier de Vire est soumis à la menace constante, de la part de l’A.R.S, de fermeture de son service de maternité, que refuse la population du bocage virois : la manifestation qui s’est déroulée Samedi 1er Septembre dans Vire est la preuve éclatante de ce refus.

De plus, la population subit quotidiennement les restes à charge sur les médicaments, les restes à charge en dentaire et en optique, les forfaits, la désertification médicale (généralistes et spécialistes), les dépassements d’honoraires, les augmentations de cotisations des complémentaires de santé.

Après plus d’une décennie de régression continue du service public de santé, la majorité d’entre nous attend du nouveau gouvernement un profond changement en matière de politique et de financement de la santé publique.

Toutefois, ce changement n’interviendra que si la pression que nous exercerons tou(te)s ensemble est plus importante que celle des profiteurs, qui veulent continuer à se gaver de la marchandisation de la santé et de la protection sociale. Dans le département, cette politique programmée d’austérité impose :

Au CH de Bayeux : les usagers et le personnel subissent le plan de retour à l’équilibre financier (véritable plan social).

Au CHU : malgré les 437 emplois supprimés depuis deux ans, menace non déguisée d’un plan de retour à l’équilibre financier avec ses conséquences sur l’emploi, les conditions d’accueil, les urgences, la qualité des soins…

Au CH de Vire : suspension de l’activité d’accouchement depuis le 9 juillet, menace de fermeture définitive de la maternité au 1er novembre… Remettant en cause l’avenir de l’Hôpital.

Le collectif local* appelle à : • Signer la pétition « pour notre santé, le changement, c’est urgent ! »,

le 4 Octobre, 17 H organisation de signatures de pétitions à Caen Place du théâtre... Participer à la manifestation le

Samedi 6 Octobre à Vire à 10H place de l’Horloge et aux initiatives l’après midi.

• Participer à la manifestation à Paris

* Les premiers signataires : CGT, CGT Santé-Action Sociale14, CGT-CHU, SUD-Santé-Sociaux, FSU, Front de gauche (PCF, PG, GU, FASE,GA), NPA, EELV14, MRC14