Modele de lettre d'appel aux députés PS et EELV à ne pas ratifier le traité Merkel-Sarkozy !


28 septembre 2012

Lettre d’appel aux députés PS et EELV à ne pas ratifier le traité Merkel-Sarkozy !

APPEL aux députés socialistes et verts du Calvados à ne pas ratifier le traité d’austérité Merkel-Sarkozy

MADAME, MONSIEUR LE (LA) DÉPUTÉ(E),

Vous avez été candidat-e et élu-e aux élections législatives sous l’étiquette majorité présidentielle. Durant la campagne, François Hollande s’est engagé à ne pas ratifier le Traité Merkel-Sarkozy pour la stabilité, la coordination et la gouvernance de la zone euro.

S’il est appliqué, le pacte de discipline budgétaire enfermera sans possibilité de recours, les peuples dans les politiques d’austérité et les durcira n’offrant, de fait, plus de perspective de relance et de sortie de crise.

Comme l’on dit dans une tribune des Jeunes socialistes européens, l’Europe ne doit pas être un projet néo-libéral. Comme eux, nous vous demandons de ne pas ratifier ce traité qui sera prochainement présenté à l’Assemblée nationale.

Nous comptons sur votre vote pour que cet engagement soit respecté.

Les politiques appliquées en Italie, au Portugal, en Espagne et particulièrement en Grèce ont pleinement montré leur inefficacité. Loin d’apporter des solutions durables à la crise, l’austérité plombe chaque jour un peu plus la croissance de ces pays, augmente le chômage et aggrave les conditions de vie des populations. Ce n’est pas le chemin que nous souhaitons pour la France et pour l’Europe.

La France, en refusant de ratifier ce Traité, préservera toute sa capacité d’action pour mettre en œuvre d’autres solutions face à la crise que celles prônées par Angela Merkel et la droite.

En chassant Nicolas Sarkozy du pouvoir le 6 mai dernier, la gauche a levé un immense espoir de changement dans ce pays. Elle ne doit pas décevoir et pour cela ses promesses ne doivent pas rester lettre morte. C’est pourquoi, Madame, Monsieur le (la) député(e), nous vous demandons de ne pas ratifier le Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance de la zone euro.