samedi 17 janvier - 10:00

Manifestation nationale pour les droits des femmes

COMMUNIQUE DE PRESSE

« DÉFENDRE LES DROITS DES FEMMES,C’EST DÉFENDRE LA DÉMOCRATIE »

Le 17 janvier, la loi sur l’avortement a 40 ans. Ce droit, obtenu par de nombreuses luttes, reste fragile et peut être remis en cause.

Les femmes sont les premières victimes des politiques d’austérité ,fermetures de nombreuses maternités où sont pratiquées les IVG, réduction de personnels et de moyens,privatisations, réduction des financements qui mettent en péril l’existence des associations qui luttent pour les droits des femmes.

De plus, les mouvements réactionnaires déversent et véhiculent une vision passéiste de la famille qui renforce les inégalités femmes/hommes.

C’est pourquoi le FDG 14 (PCF-PG-Ensemble) appelle à la Manifestation Nationale qui aura lieu à Paris le 17 janvier , place de la Bastille pour exiger entre autres :

 l’abrogation de la loi Hôpital Patients Santé Territoire

 le maintien et le développement des services publics

 un centre IVG dédié par hôpital avec le choix de la méthode

 des moyens pérennes pour les associations

Un départ en bus organisé par le Planning Familial, la CGT, la FSU et Solidaires, partira à 10H parking de la piscine de Caen-retour vers 21H

Participation 20 euros ; tarifs pour précaires,chomeurs-euses…..

Inscription auprès du Planning Familial 0231822050 ou à sud.chs.caen@gmail.fr


Communiqué national

17 janvier 1975 - 17 janvier 2015, la loi sur l’avortement a 40 ans

En avant toutes ! Nous devons continuer le combat !

Prenant appui sur la crise financière de 2008, les gouvernements successifs nous imposent des politiques d’austérité. Tout en faisant des cadeaux au patronat, ils détruisent les services publics : réduction de personnel et de moyens, privatisations, fermeture de structures notamment dans la santé.

Les conséquences de ces choix politiques touchent de plein fouet les femmes. En effet, ce seront-elles qui s’occuperont à la maison des malades, des personnes âgées etc… et abandonneront leur travail !

Ces réductions de dépenses mettent en péril l’existence des associations qui luttent pour les droits des femmes.

Les mouvements réactionnaires sont à l’offensive réactivent et développent leurs réseaux. Ils véhiculent et déversent des idées nauséabondes, anti démocratiques, rétrogrades, sexistes, LGBTIphobes. Ils rêvent d’une vision de la famille passéiste et de renforcer encore les inégalités femmes/hommes.

Le gouvernement n’a cessé de reculer devant eux : sur les ABCD de l’égalité, sur les stéréotypes de genre. Il a aussi reculé sur la PMA pour toutes les femmes qui était pourtant une promesse du candidat Hollande.

A contrario, il reste inflexible sur nos revendications. C’est pourquoi le mouvement féministe appelle à reprendre la rue pour :

l’abrogation de la loi Hôpital Patients Santé Territoire le maintien et le développement des services publics un centre d’IVG dédié par hôpital avec le choix de la méthode des moyens pérennes pour les associations le rétablissement, développement et extension des ABCD de l’égalité la PMA pour toutes les femmes

En 1975 on s’est battu, on a obtenu des nouveaux droits ! En 2015 il est grand temps de reprendre la rue !

En avant toutes : le 17 janvier 2015, 14 h 30 à Bastille ! Premiers signataires :

CNDF, ANCIC, Association de Solidarité avec les Femmes Algériennes, Atalante Vidéos Féministes, ATTAC, CADAC, Collectif 13 pour les Droits des Femmes, Collectif 20è/Tenon, Collectif Droits des Femmes 80, Coordination Lesbienne en France, les éfFRONTé-e-s, L’égalité c’est pas sorcier, Ensemble !, Fédération Nationale Solidarité Femmes, Féminisme Enjeux -Théâtre de l’Opprimé, Féministes pour une autre Europe, Femmes égalité, Femmes en lutte Bagnolet, Femmes migrantes debout, Femmes solidaires,Fières, Fondation Copernic, FSU, Inter LGBT, Jeunes de l’Union Démocratique Bretonne, Ligue des droits de l’Homme, Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démocratie, Maison des Femmes de Montreuil, Mouvement du Christianisme social, MJCF, NPA, Parti de Gauche, PCF, Planning Familial, Rajfire, Regards de Femmes, Réseau Féministe « Ruptures », Si les femmes comptaient, Snuep-FSU, SNUipp-FSU 13, Union Syndicale Solidaires.