mardi 1er octobre 2013 - 20:00

MEETING AU CENTRE DES CONGRÈS MARDI 1er OCTOBRE À 20H30

"Collectif retraites 2013"

Premiers signataires du collectif retraites 2013 dans le Calvados : Solidaires, FSU, FASE, PCF, NPA, GU, GA, PG, LDH, UNEF, Osez le féminisme...

Avec la participation de

WILLY PELLETIER coordinateur général de la FONDATION COPERNIC


ENSEMBLE, DÉFENDONS NOS RETRAITES !

N’en déplaise au gouvernement et à certains médias, les mobilisations qui ont accompagné la journée nationale de grève du 10 septembre ont été nombreuses et importantes. Dans des conditions difficiles, ces manifestations ont marqué une première étape sur laquelle nous devons nous appuyer pour poursuivre et étendre les mobilisations. Le Collectif Retraites 2013 du Calvados appelle chacun-e à participer massivement au meeting qu’il organise le 1er octobre au centre des congrès de Caen et à prendre toute sa place dans les manifestations et rassemblement prévu en octobre.

REFUSONS LES RÉGRESSIONS SOCIALES

« On vit plus vieux, il faut donc travailler plus longtemps », tel est l’argument qu’on nous rabâche. Mais on oublie de préciser qu’augmenter la durée de cotisation, c’est en réalité programmer la baisse des pensions. On oublie aussi de rappeler que l’allongement de la durée de cotisation et la décote pénalisent plus fortement les personnes aux carrières courtes, en majorité des femmes. L’espérance de vie augmente, mais l’espérance de vie en bonne santé, elle, diminue depuis plusieurs années. La souffrance au travail se développe, de nouvelles pathologies apparaissent. Les plus dures années au travail sont entre 60 et 65 ans. Les meilleures années de la retraite sont entre 60 et 65 ans. L’allongement de la durée de cotisation, c’est la double peine. Nous ne pouvons pas l’accepter.

L’AUSTÉRITÉ SANS FIN EST SUICIDAIRE

Le gouvernement justifie cette nouvelle réforme par l’allongement de la durée de vie. Mais le déficit actuel ne doit rien au vieillissement de la population. Il s’explique par la récession qui se creuse en Europe, détruit des millions d’emplois et diminue les cotisations sociales induites par l’emploi. Cette récession provient essentiellement des politiques de réduction des dépenses publiques et de baisse du « coût du travail » menées partout en Europe.

OUI, ON PEUT FAIRE AUTREMENT !

La contre réforme proposée s’inscrit dans les politiques d’austérité, de réduction des dépenses publiques, de baisse du " coût du travail " menées partout en Europe . Elle annonce la "réforme" de la protection sociale . Nous devons résolument tourner le dos à ces politiques en participant aux actions engagées par les organisations syndicales mais aussi en constituant un "Collectif Retraites 2013" qui permettrait de réunir tous ceux qui souhaitent débattre, militants syndicaux, politiques, associatifs, "sans étiquette" et construire une mobilisation dans la durée.