LIGNE NOUVELLE PARIS - NORMANDIE Déclaration de SERGE LOISEAU Conseiller municipal de Lisieux


24 novembre 2011

Télécharger

Nous sommes favorables au projet de ligne nouvelle Paris Normandie, c’est une question majeure pour l’avenir de notre région.

Faire le choix du transport public écologique est un véritable choix de société.

Le pays d’Auge sud a été trop souvent privé, volontairement ou non des infrastructures nécessaires à son développement.

Le Pays d’Auge, la Basse Normandie, doivent multiplier les échanges pour dynamiser les coopérations avec les autres régions et en particulier le bassin parisien. Cette ligne nouvelle ne doit pas servir uniquement à amener les habitants de la région capitale sur nos côtes ou déplacer la jeunesse faute d’emplois ou de formation dans notre région mais cette nouvelle ligne de transport collectif rapide et régulière doit être le moteur du développement économique de notre Pays d’Auge si gravement sinistré.

Cette ligne nouvelle devra conforter le droit à la mobilité pour tous et devra renforcer le fret ferroviaire mis à mal depuis des années par la politique d’abandon de l’état et de la SNCF. La construction de cette ligne doit s’accompagner d’une modernisation du réseau ferroviaire bas-normand existant. Elle doit entraîner un report modal important dans les années futures.

Il s’agit donc d’un projet global et solidaire pour notre territoire. Bien sur de nombreuses questions restent sans réponse, tracé, cadencement, financement, coût, etc…

Sur le tracé, il faudra rester vigilant, mais la gare de Lisieux semble acquise elle devra être la plaque tournante de l’entrée en Basse-Normandie.

Sur le cadencement, il faudra veiller à un nombre d’arrêt décent, il n’est pas question que les lexoviens se contentent de regarder passer les trains.

La modernisation ne doit pas s’arrêter aux voies et aux gares, elle doit aussi concerner le matériel, les usagers sont en droit d’exiger des trains modernes, confortables, fiables, à la portée du plus grand nombre. Sur le financement, il est évident que c’est l’état et la SNCF qui devront mobiliser la majorité des fonds. Pour ma part, j’exclu d’ores et déjà, contrairement à ce que j’entends çà et là un partenariat public-privé pour un projet public de cette importance pour les Normandie et le Pays d’auge.

Serge LOISEAU Secrétaire de la section PCF Lisieux-Pays d’Auge Conseiller municipal de Lisieux