LA LETTRE DES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS DU CONSEIL REGIONAL DE BASSE-NORMANDIE

Les communistes sont résolument engagés pour la défense de l’emploi, dans toutes les filières industrielles, que ce soit le nucléaire, l’agroalimentaire ou l’automobile. Avec le risque de disparition de l’usine Honeywell à Condé-sur-Noireau, ces questions de l’emploi que nous évoquons souvent ont malheureusement repris le devant de la scène avec une force nouvelle. La filière automobile, donc, est gravement menacée dans notre pays, et dans notre région où elle est très présente. Notre région compte maintenant plus de 100.000 personnes privées d’emploi, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. La question qui se pose avant tout est une question fondamentalement politique : le tous ensemble qui semble unir les différentes composantes politiques bas-normandes pour la défense de l’emploi ne doit cependant pas masquer la responsabilité flagrante de la droite dans les ravages faits depuis des années dans l’emploi industriel. Depuis 10 ans de politique de droite, ce sont 700.000 emplois industriels qui ont disparu en France. C’est cette perte de potentiel industriel, d’ailleurs, qui nous met en difficulté par rapport à notre partenaire allemand. (lire la suite...)


17 janvier 2012

Télécharger