samedi 28 juin 2014 - 17:00

FETE DES COTEAUX 2014 28 ET 29 JUIN


Fête des coteaux : venez débattre et construire

Le très haut niveau de l’abstention et le niveau historique du Front national, aux élections européennes, la victoire de la Droite aux municipales à Caen, confirment que la crise politique et démocratique que traverse notre pays atteint un seuil critique. C’est une nouvelle alerte.

La France s’enfonce dans un malaise démocratique inquiétant. Les causes de cette situation sont claires : le rejet massif du modèle libéral de l’Union européenne et le mépris que les tenants de ce modèle opposent depuis dix ans à tous ceux qui le contestent ; l’enfermement de François Hollande au mépris de ses engagements, dans une politique d’austérité désavouée par le pays ; le profond désarroi dans lequel cette situation plonge les classes populaires et l’ensemble des électeurs de gauche.

La montée du Front national, portée par une forte appropriation du mécontentement et une captation des voix de la droite, est un événement grave au plan national comme européen. Si la droite et l’extrême droite sont en tête, c’est surtout que la majorité gouvernementale est sanctionnée et isolée. La gauche sort très affaiblie de ce scrutin. Dans ce contexte, les résultats du Front de gauche, en légère progression dans le Calvados, et équivalents nationalement à ce qu’ils étaient en 2009 ne permettent pas de relever le défi d’une voie alternative majoritaire à gauche.

Le PCF lance un appel solennel. De cette crise politique doit émerger une perspective réelle et crédible à gauche sur fond de rupture avec ce système rompu aux thèses libérales.

La gauche ne pourra retrouver le peuple que dans un mouvement social et politique de l’ampleur d’un Front populaire du XXIème siècle. Nous appelons tous ceux qui, se sentent malheureux à gauche, toutes les forces vives du pays, la jeunesse et les salariés à s’unir sans attendre. Nous souhaitons vraiment un processus de dialogue et de travail avec l’ensemble des forces de gauche et écologistes, les féministes, les acteurs du monde du travail et de la création.

La fête des coteaux les 28 et 29 Juin sera le lieu où nous pourrons débattre avec la population, les dirigeants politiques, les élus, les syndicalistes, les animateurs d’associations afin de tirer ensemble les conséquences des dernières séquences électorales et se fixer des objectifs de construction politique à gauche.

Face à ce violent coup de tonnerre qui vient de s’abattre sur la France, l’heure est à la construction, sans exclusive, d’un nouveau rassemblement citoyen porteur d’un changement de politique et de pouvoir !

SAMEDI 28

OUVERTURE 17 H "Association des amis des Coteaux"

RENCONTRE DES ÉLUS DU DÉPARTEMENT, DE LA RÉGION / DÉBAT : REFORME TERRITORIALE

RENCONTRE AVEC LES ORGANISATIONS SYNDICALES ET ASSOCIATIONS

19 H DÉBUT DES CONCERTS

NOMBREUX STANDS :

LIVRES avec la présence d’auteurs, rencontre débat

Jean Quélien ; "Les civils dans la bataille de Normandie" Ed.OREP

Yves Lecouturier ; "Célébrités, héros et anonymes du D-DAY" Ed ; Ouest France

François Briand

Nicolas Bénies ; "Le souffle de la liberté" : 1944, le jazz débarque. Ed.C F

Jean-Luc Lemarois, présentera le livre " Citroën par ceux qui l’on fait" Ouvrage collectif.

EXPOS

- JEAN JAURES Exposition " il y a 100 ans, Jean Jaurés était assassiné" ; en partenariat avec la ville de Fleury sur Orne et le journal l’Humanité

- Le rôle des femmes dans la société : Exposition photographique "Luttes des Femmes, progrès pour tous" (conception et réalisation de " Association Femmes ici et ailleurs" en partenariat avec la région Basse Normandie)

DIMANCHE 29

11H Inauguration

avec la présence de Didier Le Reste ; dirigeant national du PCF et responsable du "Front des luttes" au Front de gauche, présence également des dirigeants des partis politiques, associations et syndicats

12 h ORCHESTRE RÉGIONAL DE BASSE NORMANDIE

14 h DÉBAT " Reconstruire l’espoir à gauche et l’espoir pour la France"

Avec Didier Le Reste Membre du CEN du PCF. Animateur du Front des luttes.

et la présence des partis politiques, des syndicats, des associations.

16 H DÉBAT / LA VICTOIRE DE JAURES avec Charles Sylvestre, journaliste à l’Humanité

"Les civils dans la bataille de Normandie" Échange avec les historiens Jean Quellien et Jean-Yves Lecouturier

AUSSI

Stands des associations. Des organisations syndicales

Disponible sur les deux jours : jeux pour enfants - Restauration-

Bon de soutien 15 € donnant l’accès gratuit à la fête. En vente exclusivement avant l’ouverture de la fête auprès des militants.