Européennes

Jacky Hénin remercie les électeurs

« Avec tous mes amis de la liste du Front de Gauche, je veux remercier les électrices et les électeurs de la circonscription Nord Ouest de m’avoir renouvelé leur confiance en me réélisant au Parlement Européen. Avec 6,84%, ce résultat en légère progression par rapport au scrutin de 2004 est dû à tous ces militants, associatifs, syndicalistes, élus, connus dont l’action est venue compenser, de belle (...)


13 juillet 2009

« Avec tous mes amis de la liste du Front de Gauche, je veux remercier les électrices et les électeurs de la circonscription Nord Ouest de m’avoir renouvelé leur confiance en me réélisant au Parlement Européen.

Avec 6,84%, ce résultat en légère progression par rapport au scrutin de 2004 est dû à tous ces militants, associatifs, syndicalistes, élus, connus dont l’action est venue compenser, de belle manière, le black out des grands médias.

Cette progression est riche d’avenir pour toutes celles et ceux qui choisissent de résister aux politiques libérales en France et en Europe. Le « Front de Gauche » a ouvert une voie, il recueille les premiers fruits d’une stratégie unitaire sur un contenu précis.

Dans ce contexte et au vu des résultats, le seul signe d’espoir à gauche vient du résultat des listes du « Front de Gauche » et du renforcement du nombre des députés européens communistes, du Parti de Gauche et du mouvement social, qui vont siéger au groupe de la Gauche Unitaire européenne du Parlement Européen.

Pour ma part, je continuerai à Strasbourg, comme ici dans la circonscription à porter les exigences légitimes du monde du travail afin de dessiner les contours d’une autre Europe, au service des peuples. Je ne laisserai passer aucune occasion de vous défendre, de porter vos aspirations et vos espoirs. Je serai à l’écoute et le relai des mouvements sociaux, citoyens et culturels dans les instances européennes.

En cela, mon premier acte, sera de porter à l’ouverture de la session au parlement européen, à la mi-juillet les propositions défendues à l’Assemblée Nationale et au Sénat par le groupe communiste et le Parti de Gauche dont Alain Bocquet, Jean Jacques Candelier, Michèle Demessine, Jean Claude Danglot pour l’augmentation des salaires, des retraites et des minimas sociaux, pour bloquer les plans de licenciements, pour défendre les services publics.

Les salariés, les chômeurs, les retraités n’ont pas à payer la crise du capitalisme. Au contraire, répondre à leurs aspirations légitimes serait un atout pour sortir de cette crise. Les mobilisations syndicales de ce samedi 13 juin doivent le rappeler avec force au pouvoir. »

VOUS POUVEZ COMPTER SUR MOI !

Jacky Hénin, député européen