ELECTIONS LEGISLATIVES Communiqué de presse


11 juin 2012

Déclaration de Jean LEBON Secrétaire départemental du PCF Elections législatives.

Dimanche 10 juin 2012

Les résultats du premier tour des élections législatives confirment la volonté des Françaises et des Français de tourner la page de la droite. La droite est sanctionnée sur le plan national, les premiers éléments confirment son recul dans notre département.

Tout indique qu’après l’élection de François Hollande le 6 mai dernier, il est possible dimanche prochain d’élire une majorité de gauche à l’Assemblée Nationale.

Le scrutin est marqué par une forte abstention et une bipolarisation accrue des exprimés qui déforme la réalité et la diversité de la vie politique française. C’est la conséquence de la présidentialisation forcenée du débat politique. L’inversion du calendrier électoral minore et dénature la portée du scrutin législatif, c’est un grave problème démocratique que seules d’ambitieuses réformes institutionnelles allant vers une 6e République peuvent résoudre. C’est un objectif que le PCF et le Front de gauche continueront de porter. Le débat législatif a été largement escamoté, évacuant les préoccupations populaires. Et si la gauche apparaît en mesure de l’emporter, ce soir, la présidentialisation du régime se poursuit, faisant toujours plus de dégâts pour la démocratie.

Le résultat confirme l’ancrage national du Front de gauche qui est ce soir la seconde force de la gauche. Dans le calvados comme dans de nombreuses circonscriptions du pays, la dynamique mobilisatrice du Front de gauche a continué de s’enraciner durant la campagne législative.

Ces milliers d’électeurs de notre département qui se sont portés sur nos candidats ont exprimé une forte volonté de changement, ils pèseront de façon déterminante dans la défaite de la droite dans une semaine.

Dimanche prochain, un groupe Front de gauche peut être élu à l’Assemblée nationale au sein d’une large majorité de gauche. Ainsi le pays pourra compter sur des députés du Front de gauche combatifs.

J’appelle ce soir à battre, dans toutes les circonscriptions du Calvados, dimanche prochain, les candidats de droite encore en lice, en se rassemblant autour des candidats de gauche les mieux placés.