ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS-

Communiqué de Marie-Jeanne GOBERT Vice-présidente PCF de la Région Basse-Normandie Conseillère municipale de Caen


25 mars 2015

Le résultat de ce premier tour des élections départementales exprime la profondeur de la déception, le sentiment de ne pas être entendu, la colère envers les politiques antisociales conduites depuis des décennies et poursuivies par l’actuel gouvernement : abstention massive, renforcement de la droite et poussée de l’extrême droite confirmée ; à gauche, recul du Parti Socialiste, résultats du Front de Gauche encourageants, pour autant, au final, une gauche sévèrement affaiblie.

Dans le Calvados, l’existence de duels avec le front national dans 8 cantons est lourde de menace pour la démocratie, pour la protection de nos droits sociaux. Aussi, j’appelle les électrices et les électeurs à utiliser le bulletin de vote qui fera barrage à l’extrême droite et la privera de nouveaux points d’appuis.

A Caen, j’appelle sans ambiguïté toutes les forces de gauche à se rassembler, les électeurs à se mobiliser et à porter leurs suffrages au second tour sur les candidats de gauche restés en lice pour battre la droite dans les 5 cantons. Les candidats communistes présents sur les listes Front de Gauche et Citoyennes, qui progressent sur tous les cantons, relayeront cet appel et ne ménageront aucun effort pour élargir encore plus dans l’avenir le rassemblement. Le besoin de changement et notre volonté d’une gauche renouvelée, attachée à la justice sociale, ne peut s’accommoder d’un renforcement de la droite. Et encore moins d’élus du front national au sein du futur Conseil Départemental.

A Caen, le 24 mars 2015

Marie-Jeanne GOBERT Vice-présidente PCF de la Région Basse-Normandie Conseillère municipale de Caen