ELECTIONS DEPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS-COMMUNIQUE DE PRESSE


25 mars 2015

Télécharger

Le premier tour des élections départementales, malgré une participation en hausse, reste marqué par une forte abstention.

Il faut entendre la colère, l’indignation de toutes celles et ceux qui n’arrivent plus à vivre dignement, qui voient les renoncements vis à vis des pouvoirs de la finance, des actionnaires du CAC 40, les sacrifices qu’on leur demande au nom de l’austérité sans autre résultat que la montée du chômage et de la pauvreté, et qui, désarçonnés, ne savent plus dans quelle direction est l’espoir.

Après les municipales et les européennes, le message envoyé par les électrices et les électeurs est une nouvelle sanction claire et sans appel de la politique conduite depuis 2012. Restera-t-il une nouvelle fois sans réponse ? Entendre ce message des urnes, c’est changer de politique sans attendre.

Avec 10.92% les résultats des candidats du rassemblement à gauche (présents sur seize cantons dans le Calvados), nous encouragent dans la perspective de la construction d’une alternative politique plus que jamais nécessaire.

Le PCF appelle à réagir avec force, d’abord dimanche prochain, lors du second tour, en ne lâchant aucune nouvelle position à la droite et à l’extrême droite.

Par le bulletin de vote, nous avons le pouvoir de stopper la montée en puissance du FN et de déjouer le scénario du pire qui se dessine pour notre département, pour notre pays.

La conquête de nouveaux cantons au 2e tour par la droite et l’extrême droite ne peut qu’aggraver durement les conditions de vie déjà difficiles des habitants du département.

L’heure est maintenant à la décision, à l’action, au sursaut, à la construction patiente et déterminée de la seule issue possible : la construction d’une politique et d’une majorité alternative, citoyenne et populaire à gauche, pour sortir de l’austérité et pour un projet social, solidaire et écologique.

Jean Lebon Secrétaire FD Calvados PCF Caen le 22 mars