EDITO Jean Lebon secrétaire fédération du Calvados


13 juin 2012

Le premier tour des élections législatives a confirmé une forte volonté de tourner la page de cinq années de traumatisme sarkozyste. Il a cependant été marqué par une faible participation qui confirme la persistance de la crise démocratique et institutionnelle dans notre pays. La pauvreté du débat politique offert, comme si les enjeux majeurs évoqués lors de l’élection présidentielle étaient balayés est l’une des explications. Les législatives sont apparues comme un appendice de l’élection présidentielle. La présidentialisation et le bipartisme qui sont devenus la marque de fabrique de la Vème République doivent maintenant être remis en cause pour une VIème République qui donne réellement la parole et le pouvoir à notre peuple.

Nous continuerons à mener bataille sur la question des salaires et du pouvoir d’achat, celle des retraites, celle des Services Publics, celle de l’Europe, celle des nouveaux droits pour les salariés, celle de la planification écologique, celle de la paix et du désarmement... Le combat face aux marchés financiers nécessite des ruptures franches avec la période écoulée et un mouvement populaire qui s’affirme face aux tenants de l’austérité. Cette conscience émergente lors de l’élection présidentielle a été masquée par une soif d’apaisement faisant suite au cauchemar sarkozyste.

Dans ce contexte, le Front de Gauche n’est pas parvenu à renforcer sa place au sein de la majorité de Gauche qui se dessine. Pour autant, les candidat-e-s du Front de Gauche, issu-e-s de ses différentes composantes, ont mené des campagnes exigeantes et obtenu des résultats encourageants. Je veux saluer leur engagement et remercier tous les adhérents, les militants, les sympathisants qui par leur engagement, ont permis ces excellents résultats.

Ainsi, dans notre département, le Front de Gauche, deuxième force politique de gauche, approfondit encore son enracinement sur l’ensemble du territoire, avec 17014 voix et 6%. Au deuxième tour, de nombreux Députés de Gauche peuvent être élus dans notre département. Le PCF appelle naturellement l’ensemble des forces de Gauche et des citoyens attachés aux valeurs républicaines à s’unir, à se rassembler avec les candidats de Gauche pour battre la Droite et l’extrême Droite.

Fiers du chemin parcouru, conscients de celui qu’il reste à faire, les communistes seront mobilisés dimanche comme chaque jour à venir pour que la politique se fonde enfin sur le respect et la promotion de l’humain d’abord. Au lendemain de ces élections, plus que jamais le PCF avec Front de gauche, aura pour ambition de faire grandir le rassemblement et le rapport de forces nécessaires aux réponses sociales et économiques face à la crise du capitalisme.

C’est dans cet esprit que je vous invite à faire de la fête des Coteaux un grand moment. Un moment que nous voulons partager avec vous. Je vous y invite fraternellement et chaleureusement.

Caen Le 13 juin 2012 Jean Lebon Secrétaire de la Fédération