EDF Gadonneix présente l’addition de la privatisation d’EDF

Communiqué du PCF


17 juillet 2009

Le PDG d’EDF, Pierre Gadonneix a, à nouveau, défendu mercredi devant des députés sa demande d’augmentation des tarifs, en estimant qu’elle était nécessaire pour financer les investissement du groupe. En septembre dernier, EDF a racheté l’opérateur nucléaire British Energy pour 13,5 milliards d’euros, soit la plus grosse acquisition de son histoire. A la lumière de cette acquisition record, il apparaît urgent et indispensable de démocratiser et de rendre plus transparent le processus d’augmentation des prix de l’énergie. En réalité, la demande d’augmentation des tarifs de l’électricité a surtout pour objectif de satisfaire les actionnaires, mais vise également à remettre en cause les tarifs administrés, pour aller encore plus loin dans la privatisation. Le PCF réaffirme son attachement aux tarifs administrés, comme élément essentiel du service public. Au final, quand Pierre Gadonneix réclame une augmentation des tarifs de l’électricité, ce n’est, ni plus ni moins, qu’une façon de présenter à la France l’addition de la privatisation d’EDF. La privatisation est, de toute évidence, une impasse où seuls les actionnaires tirent leur épingle du jeu. Le PCF demande l’arrêt du processus de libéralisation et la réalisation d’un véritable bilan économique, social et écologique de la privatisation d’EDF.

Parti communiste français

Paris, le 16 juillet 2009.