Déclaration de Marie-Jeanne Gobert Vice-présidente de la Région Basse-Normandie, Conseillère Municipale de Caen


28 novembre 2014

Bravo aux Jeannettes qui ont conduit un combat exemplaire et, par leur détermination, ont su en faire une cause nationale. Combien d’ouvriers, de salariés, se sont reconnus dans ce beau combat ? Qui peut imaginer le courage, la capacité d’imagination et la détermination qu’il aura fallu aux 21 salariés pour occuper pendant près d’un an leur usine ? Cette forte mobilisation a permis hier à Georges Viana de devenir détenteur de la marque de biscuits Jeannette. L’offre retenue n’est pas la plus élevée, mais celle qui privilégie le territoire et la relance de l’entreprise. Ainsi, l’humain et le social l’ont emporté sur la finance. Ce projet, qui prévoit la relance de la production et la création d’emplois, dont certains réservés aux anciens salariés a encore besoin d’un soutien fort de l’ensemble des acteurs du territoire. Il reste à franchir une étape. 100.882 euros ont déjà été collectés auprès de 2.076 contributeurs. Les banques qui, jusqu’alors, ont refusé de s’inscrire dans la défense de cette marque historique, doivent enfin entendre le soutien populaire et accepter de se mettre autour de la table de discussion pour que les sommes nécessaires soient rassemblées.