mardi 4 octobre 2011 - 20:30

DEBAT CRISE FINANCIERE QUI DOIT PAYER ?

CRISE FINANCIÈRE QUI DOIT PAYER ?

Mardi 4 octobre 20 heures 30 à CAEN Salle du quartier de Vaucelles (Prés de l’église de Vaucelles)

Yves Dimicoli (Economiste ‐PCF) et

Nicolas Benies (Gauche Unitaire).

A l’initiative du Front de Gauche PCF, PG, GU, FASE avec la participation du PS, du NPA, de LO, de Europe Ecologie les Verts, du MRC et des syndicalistes


Télécharger

Il ne se passe pas une journée sans entendre un ministre ou autre expert expliquer sur les ondes et dans les journaux que la ≪ règle d’or≫ voulue par le président de la République serait la mesure de bon sens , inéluctable et indispensable pour rassurer les marches financiers et réduire la dette. Il s’agirait d’inscrire dans la Constitution l’impératif de l’équilibre budgétaire et une limitation des dépenses publiques. Ce projet découle du récent "Pacte pour l’euro plus", adopte par tous les gouvernements, qui exige une reforme constitutionnelle ou loi cadre pour instaurer l’austérité de façon ≪ contraignante et durable ≫. Nicolas Sarkozy voudrait réunir le Congres – ou il a besoin des voix de l’opposition ‐ pour faire voter cette soi-disant ≪ règle d’or ≫. Nous demandons à tous les partis de gauche de s’opposer à l’inscription de la règle de l’équilibre budgétaire dans la constitution, avant et après les élections.

Mais quelle dette ? Non à l’inscription du libéralisme dans la constitution ! Combien de milliards ont été offerts aux plus riches et ont creuse la dette depuis des années par une politique fiscale profondément injuste ? Combien d’entreprises du CAC 40, non satisfaites de payer en moyenne deux fois moins d’impôts sur les bénéfices que les PME, délocalisent leurs profits dans les paradis fiscaux que Nicolas Sarkozy prétend avoir éradiqués ? Combien de centaines de milliards perdus du fait de la récession provoquée par la cupidité et l’irresponsabilité des banques qui ont spécule sur les subprimes ?

Ce n’est pas notre dette !

Non à la règle d’or !