Conférence-Débat organisée par le Mouvement de la paix avec Abraham Behar Président de l'Association Française des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire

Mercredi 26 février à 18h30 Amphithéâtre Tocqueville campus 1 (accès par la rue du Magasin à poudre)


Armes nucléaires : 146 Etats se mobilisent pour sauver la planète « Pourquoi le gouvernement français ne le fait-il pas ? »

Alors que les représentants officiels 146 pays étaient réunis à Nayarit, au Mexique, les 13 et 14 février pour la « Seconde conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires », la France institutionnelle, refusant de siéger, réaffirmait son attachement à cette arme, et considérait la conférence « comme une enceinte inappropriée pour discuter des armes nucléaires ».

Avec Jean-Marie Collin, membre du Comité de Pilotage d’ICAN-France, présent à Nayarit, le Conseil Départemental du Mouvement de la Paix affirme que « La France doit assumer sa responsabilité de puissance nucléaire, et ne pas ignorer la réflexion en cours dans laquelle s’est engagée la vaste majorité des états du monde entier qui dénoncent les effets disproportionnés de ces armes, et les risques que leur existence et leur prolifération engendrent pour l’humanité ».

Nous nous alarmons qu’au XXIe siècle, les dirigeants français recourent encore à l’argument d’une menace contre les « intérêts vitaux » de notre pays pour moderniser et renforcer ses armes nucléaires. En quoi et de quoi les armes nucléaires nous protègent-elles ? Qui prétend on « dissuader » et n’existe-t-il pas d’autres moyens moins risqués ? Quels seraient les effets pour les français et la population du monde entier si elles venaient à être utilisées sur les cibles urbaines désignées, même par accident ? En quoi menacer d’hiver nucléaire l’humanité protégerait il des « intérêts vitaux » ?

Les États représentés à Nayarit ayant décidé d’entamer des discussions pour un traité d’interdiction total des armes nucléaires, le Mouvement de la Paix du Calvados contribue à l’ouverture d’un large débat en France, en organisant mercredi 26 février à 18h30 à … une conférence-débat visant à relayer la conférence Nayarit avec le Docteur Abraham Behar, Président de l’Association des Médecins Français pour la Prévention de la Guerre Nucléaire (affiliée IPPNW, prix Nobel de la Paix en 1985).

Le Conseil Départemental du Mouvement de la Paix

Toutes les informations dans la « note aux rédactions »

Contact presse : Jacques Véron-Bocquel 02 31 85 68 68 Claude Ruelland O2 31 95 72 77