Cérémonie d'hommage à Gisèle Guillemot

Gisèle GUILLEMOT TOGNI commandeur de la Légion d’honneur médaille de la Résistance médaille de la déportation pour faits de Résistance


5 février 2013

La famille et la Fndirp

Gisèle GUILLEMOT TOGNI commandeur de la Légion d’honneur médaille de la Résistance médaille de la déportation pour faits de Résistance

Nous lui ferons nos adieux le mercredi 6 février 2013 à 11h aux Invalides et à 14h 45 au crématorium du cimetière du Père-Lachaise

Renseignements complémentaires :

Invalides : cérémonie et haie d’honneur côté esplanade grille d’honneur 129 rue de Grenelle 75007 Paris Père-Lachaise 71 rue des Rondeaux (métro Gambetta) 75020 crématorium de Paris salle Maumejan Les fleurs sont à envoyer aéu Père-Lachaise

Nos associations Familles de Fusillés, comité du Souvenir du Mont valérien ont rappelé son souvenir à leurs assemblées générales la semaine dernière. Les familles de fusillés de Caen rappellent aussi que Gisèle participait à notre hommage des fusillés du 15 décembre. Résistante à Colombelles (Calvados), elle faisait partie du même groupe de jeunes communistes que Michel Farré fusillé le 15 décembre 1941 avec les 12 parisiens extraits de la Centrale de Caen-Beaulieu.

Gisèle a été condamnée à mort par le tribunal de Lubeck qui a siégé à Fresnes. ses camarades ont été fusillés au mont valérien le 14 août 1943. Transportée en Allemagne oû les femmes étaient exécutées, elle a connu plusieurs prisons avant d’être envoyée à Ravensbruck et Mauthausen (Autriche) oû elle a été libérée par la Croix Rouge suédoise. De retour en France, elle a écrit un livre (Entre Parenthèses) de Colombelles (Calvados) à Mauthausen (Autriche) Edition L’Harmattan Mémoires du XXè siècle ainsi que de nombreux poèmes Elle s’est engagée à la Fndirp et dans d’autres organisations. Elle a témoigné dans de nombreux établissements scolaires.