COMMUNIQUE DE PRESSE de Gérard LENEVEU, Maire de Giberville, membre du bureau "Viacités"

REMPLACEMENT DU TRAM


3 septembre 2014

L’alternance politique est le fait démocratique de notre pays, mais celle ci ne doit pas remettre en cause un projet stratégique pour l’avenir du territoire de Caen la Mer et notre capitale régionale ;le remplacement du TVR par un tram fer et la création de la ligne 2. Choix voté en fin de mandat à l’unanimité des élus, tant les arguments plaidant pour son remplacement sont évidents. Choix présentés et soutenus par les populations concernées lors de dizaines de réunions publiques. Je citerai quelques arguments essentiels. 1) L’urgence de redonner une qualité de service aux usagers et ainsi augmenter la fréquentation. (les pannes rouges sont des dizaines de fois supérieures à l’objectif contractuel.) 2) l’urgence de sécuriser ce moyen de transport à la fois pour les usagers, les riverains et les personnels de conduite de Twisto 3) l’urgence d’offrir à des futurs usagers une alternative à la voiture et un moyen de transport fiable et moins couteux .Moyen d’accompagner le développement de l’agglomération en assurant une desserte performante des zones d’habitat, d’emplois et d’activité commerciale. 4) l’urgence de répondre aux objectifs du Plan de Déplacement Urbain et aux enjeux du développement durable. 5) Le maintien du TVR au-delà de 2018 nécessiterait une modernisation des rames à hauteur de 16.4 millions, la mise en œuvre d’une offre bus complémentaire pour faire face à la saturation et à l’augmentation de la fréquentation attendue pour un cout de 21millions. A cela s’ajouterait la perte des économies liées à la mutualisation des deux lignes (maitrise d’ouvrage, dépôt, économie d’échelle) 6) De nombreux avantages du tram fer. (mode le plus répandu en France).
 Sa fiabilité, sa durée de vie 30 ans, 15ans pour le BHNS
 Une accessibilité optimale aux personnes à mobilité réduite.
 une capacité de 210 places pour 130 places pour le TVR 7) Il faut éviter un nouveau gâchis financier. De nombreuses études ont été réalisées, de nombreuses réunions se sont tenues avec les élus et la population. A un moment de récession, de morosité, où le chômage continue d’augmenter, il est important de rappeler que le remplacement du TVR et la création de la ligne deux seraient créateurs de plusieurs milliers d’emplois. Dans ce dossier très important pour notre agglomération et région, le bon sens doit l’emporter Gérard Leneveu