COMMUNIQUE DE PRESSE JEAN LEBON SECRETAIRE DEPARTEMENTAL DU PCF


24 avril 2012

Télécharger

Caen, le 22 Avril 2012

L’irruption du Front de gauche marque un vrai réveil des aspirations populaires. S’il montre aussi le chemin qu’il reste à parcourir, ce résultat est très encourageant au niveau national comme au niveau départemental.

Je veux remercier celles et ceux qui nous ont fait confiance en nombre dans ce département et féliciter Jean-Luc Mélenchon pour sa campagne magnifique, ainsi que l’ensemble des militants qui en sont les artisans. Les acquis de cette campagne sont conséquents : l’espoir retrouvé, la prise de conscience de la nocivité des marchés financiers, la confiance dans les capacités populaires, l’investissement nouveau du monde du travail, l’exigence d’une vraie politique de gauche... Nous avons mis l’humain d’abord à l’ordre du jour.

Dans quinze jours, nous devons nous empresser de donner à Nicolas Sarkozy la retraite que lui nous a déniée. Nous appelons à le mettre dehors, en votant pour le candidat François Hollande. C’est une nécessité vitale, c’est la bataille que nous devons gagner aujourd’hui. Dans sa majorité, notre peuple ne veut surtout pas en reprendre pour cinq ans ! J’appelle les femmes et les hommes de ce département à mettre toute leur énergie dans la bataille pour battre le candidat des marchés financiers, des nantis, des privilégiés, le candidat de la casse des services publics… Nous nous battons pour que la gauche soit de retour. Et c’est aussi pour cela que dans le même mouvement, nous appelons les hommes et les femmes de notre département à lui donner les moyens de mener une politique de gauche, une politique courageuse ! Pour faire reculer de façon significative la droite et l’extrême droite, il faut agrandir la fenêtre de la gauche ! Nous allons poursuivre le combat que nous avons engagé contre l’extrême droite, dont les résultats montrent l’extrême nécessité. Le Front national nous trouvera encore et toujours face à lui pour le faire reculer.

Le Front de gauche ne va pas s’arrêter là, il va poursuivre sa route ! Il va continuer à faire place au peuple, à faire entrer en politique la vie, les aspirations, les propositions.

J’appelle les femmes et les hommes de notre département à se saisir du Front de Gauche pour construire l’avenir sur des valeurs humaines sur les valeurs de la République, sur les valeurs d’une Gauche courageuse, pour que leur vie change enfin et vraiment.

J’appelle les femmes et les hommes de notre département à poursuivre et à amplifier notre mobilisation, dans les urnes mais aussi dans la rue en se rassemblant et en manifestant le 1er mai.

Jean Lebon

Secrétaire départemental du P.C.F.