COMMEMORATIONS DU 70 ème ANNIVERSAIRE DE L EXECUTION PAR LES ALLEMANDS DES 13 OTAGES COMMUNISTES DU 15 DECEMBRE 1941 A CAEN

Vendredi 9 décembre à Mondeville : 18h : dépôt de gerbe sur la plaque au stade Michel FARRE, suivi d’allocutions à l’Hôtel de Ville de Hélène MIALON-BURGAT (Maire), Gisèle GUILLEMOT (Fndirp, résistante à Mondeville), Joël JEANNE (PCF).

Samedi 10 décembre à Caen : 10h 30 : Honneurs et dépôts de gerbes à la plaque des fusillés du 43ème régiment d’artillerie (‘avenue Capitaine Georges Guynemer). 12h, à l’Hôtel de Ville : allocutions de Frédéric BLANC-SAMPAIX, petit fils de Lucien SAMPAIX, Philippe DURON, Maire de Caen, un représentant de l’UD-CGT et Jean LEBON, secrétaire départemental du PCF,

13h30 : Recueillement des familles à la Centrale, 35 rue du Général Moulin.

15h30, au Mémorial : Conférence débat sur les otages et les fusillades du 15 décembre 1941 animée par Jean QUELLIEN, historien.


9 décembre 2011

Télécharger

Suite à de nombreux attentats réalisés par la Résistance au cours des mois d’octobre et de novembre 1941 et notamment après un attentat à la bombe explosive à Paris le 29 novembre, le général commandant en chef des troupes d’Occupation en France décida de faire exécuter 100 juifs, communistes et anarchistes. Parmi ces cent otages fusillés le 15 décembre, 70 sont exécutés à Paris, au Mont Valérien, 9 à Châteaubriant, 3 à Fontevraud et 13 à Caen.

Les 13 fusillés de Caen étaient des militants communistes, tous originaires de la Région parisienne, sauf Michel Farré, 20 ans, né à Mondeville et habitant à Colombelles. Aucun d’entre eux n’avait été condamné à mort. Ils purgeaient des peines de travaux forcés infligées par les sections spéciales de Vichy en raison de leur activité communiste.

Ces 13 camarades étaient : Émile Billot (manœuvre, Paris), Henri Darracq (cuisinier, Paris), Joseph Di Fusco (cheminot, Paris), Michel Farré (mécanicien, Colombelles), Bernard Friedmann (chapelier, Paris), Léon Hérisson-Garin (photographe, Villejuif ), Octave Lamand (miroitier, Paris), François Langouet (manœuvre, Paris), Jean Morvan (tailleur, Paris), Robert Moussu (monteur, Villejuif), Lucien Sampaix (journaliste, secrétaire général à L’Humanité), Léon Thibert (monteur, Villejuif), Paul Vaguet (employé PTT, Paris).